Calandrage – au plus près des besoins des clients.

Calandrage faible 40 %
Calandrage

Lors du calandrage, la toile est réduite à une épaisseur définie entre deux rouleaux en acier. Ce processus stabilise la toile et lui confère des propriétés antidérapantes. En parallèle, on obtient des surfaces lisses particulièrement homogènes.

Avec une toile calandrée, il est possible d'obtenir précisément la couche d'encre requise pour l'application concernée. La surface lissée réduit non seulement les différences d'épaisseur de couche d'une impression à l'autre et d'un coup de raclette à l'autre, mais aussi l'usure de la raclette.

Haver & Boecker propose deux normes de calandrage ainsi que des degrés de calandrage adaptés aux besoins spécifiques de l'utilisateur.

Calandrage standard

La toile est comprimée jusqu'à ce que son épaisseur soit inférieure de 20 % à deux fois le diamètre d'un fil : D = 2 x d x 0,8.

L'ouverture de maille n'est en aucun cas modifiée, et la surface devient légèrement réfléchissante.

Calandrage maximal

La toile est réduite à une épaisseur jusqu'à 30 % inférieure au double du diamètre d'un fil : D = 2 x d x 0,7.

On obtient ainsi l'épaisseur la plus réduite possible sans déformation de la toile métallique. L'ouverture de maille reste inchangée, et la toile prend les caractéristiques d'une feuille.

Top